puce-lang Nederlands
Rejoignez-nous sur: facebook Facebook | jobs | nous contacter Nous contacter
professionnel
ligne
Les chaudières
La facture énergétique représente une grande partie du budget d’un ménage. Le choix d’un système de chauffage adapté à l’habitation et aux besoins n’est donc pas une mince affaire.
De nombreuses solutions existent sur le marché. Différents facteurs sont à étudier afin de prendre la bonne décision : la superficie à chauffer et son isolation, les possibilités d’installation de la chaudière et le budget qui lui est consacré.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Gaz ou mazout ?

Le choix entre une chaudière au mazout et au gaz dépendra surtout de ce qu’autorise la nature du bâtiment. Pour l’installation d’une chaudière au mazout par exemple, il faudra bénéficier d’un espace assez important pouvant accueillir la cuve nécessaire au stockage du combustible.
Bien qu’une chaudière au mazout propose un pouvoir calorifique plus élevé, son utilisation est plus couteuse qu’une chaudière au gaz qui en plus d’être moins chère à l’achat et à l’usage, présente la grande qualité d’être plus écologique. Elle dégage en effet environ 25% de CO2 de moins que son homologue au mazout. De plus, les chaudières au gaz proposent des modèles à condensation à des prix plus accessibles que pour les modèles au mazout.

Chaudière au sol ou murale ?

Depuis quelques années, les chaudières murales ont le vent en poupe. Ce succès est notamment dû au peu de place qu’elles nécessitent.  Il n’est désormais plus utile de consacrer une pièce de son habitation à sa chaudière.
La plupart des chaudières murales fonctionnent au gaz mais des modèles au mazout existent aussi. Pour la majorité des habitations, une chaudière murale suffira, mais pour les espaces les plus grands, la puissance d’une telle chaudière risque d’être insuffisante.

Les chaudières à condensation 

Nous entendons de plus en plus parler des chaudières à condensation. Ce type de chaudière a pour but d’atteindre un rendement supérieur à une chaudière classique grâce à la récupération de la chaleur résiduelle contenue dans la vapeur d’eau des gaz de combustion qui s’évacue normalement via un tubage de cheminée. L’énergie ainsi récupérée permet d’augmenter le rendement des chaudières de +/- 10%. Ces chaudières sont plus onéreuses à l’achat que les modèles classiques mais vu l’augmentation du prix de l’énergie, elles deviennent de plus en plus rentables. Elles permettent de diminuer la consommation totale de 30% par rapport à une chaudière traditionnelle.

 
Nos marques de chaudières
 
ligne